Internet Actuel - Document didactique

 

 

Titre            L'homme, le plus grand ennemi de la planète

Niveau        AR 23.3

Date           03.02.2007

Thème        Société / Environnement

 

 

-    probablement: qui a de grandes chances de se produire – "J'essaierai de venir, je viendrai donc probablement."

-    exclu, exclue: rejeté, chassé, éliminé – "Justin ne peut plus participer au jeu. Il est exclu."

-    un glacier: champ de glace dans les montagnes et dans les régions polaires – "Avant d'atteindre le sommet de cette montagne, les alpinistes doivent franchir un glacier dangereux."

-    réduire (4 conduire): rendre moins important – "Ralentis! Il faut réduire la vitesse ici."

 

 

Les mots en italique sont à comprendre par le contexte ou un mot connu.

 

L'homme, le plus grand ennemi de la planète

 

'La responsabilité de l'homme dans le réchauffement climatique ne laisse aucun doute'. Voilà la conclusion d'un congrès de climatologues qui s'est tenu à Paris et dont le résultat a été publié vendredi 2 février 2007. Le résumé expose que " l'essentiel de l'augmentation constatée des températures moyennes depuis le milieu du 20e siècle est très probablement dû à l'augmentation des gaz à effet de serre produits par l'homme. Dans le langage des scientifiques du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) 'très probablement' signifie 'avec une certitude supérieure à 90 %'. Le document précédent (2001) précisait encore que ' l'essentiel du réchauffement constaté pendant les cinquante dernières années est probablement dû à l'augmentation des gaz à effet de serre'. On est ainsi passé de 'probablement' (une certitude supérieure à 66 %) à 'très probablement' et l'expression 'produits par l'homme' a été ajoutée.

Les conclusions du rapport sont claires: si la concentration de gaz carbonique  (CO2) continue d'augmenter, les températures augmenteraient de 1,8 à 4°C d'ici 2100. Un réchauffement inférieur à 1,5°C serait 'très improbable' tandis que des valeurs supérieures à 4,5°C ne pourraient 'être exclues'. Les valeurs les plus extrêmes vont d'ailleurs de 1,1 à 6,4°C, alors qu'elles étaient encore de 1,4 à 5,8°C dans le rapport de 2001.

 

Tekstvak:  
Scène de tsunami à New York, extraite du film ''The Day after tomorrow''.
Les climatologues ont par ailleurs précisé un grand nombre de données. Ainsi, la concentration de gaz carbonique dans l'atmosphère 'dépasse de loin' ce qui a été constaté depuis 650 000 ans. Même constatation pour le méthane, un autre gaz à effet de serre. Le réchauffement actuel du climat est sans pareil. Les glaciers de montagne fondent peu à peu ainsi que ceux du Groenland, tandis que le niveau de la mer s'élève plus rapidement qu'avant. D'ici la fin du siècle, le niveau des mers devrait s'élever de 18 à 59 cm.

 

Le message des scientifiques est clair: pour éviter la catastrophe, la concentration de gaz carbonique devrait être réduite de plus de 30 %. Maintenant, la question n'est plus essentiellement scientifique mais politique: comment les sociétés humaines vont-elles – ou non – changer leur fonctionnement pour réduire la concentration de gaz à effet de serre et éviter un réchauffement qui signifierait peut-être la fin de l'humanité?

 

 

Source: LeMonde.fr

 

 

Questions

 

      1.    Quelle a été la conclusion d'un congrès de climatologues qui s'est tenu à Paris?

      2.    À quoi le réchauffement de la terre est-il dû essentiellement?

      3.    Que signifient 'probablement' et 'très probablement' dans le langage des scientifiques du GIEC?

      4.    De combien de degrés les températures augmenteraient-elles, en moyenne, d'ici 2100? Et dans le cas le plus extrême?

      5.    Il y a surtout deux gaz à effet de serre qui sont responsables du réchauffement de la planète. De quels gaz s'agit-il?

      6.    D'ici la fin du siècle on pourrait aussi constater une hausse du niveau des océans et des mers. À combien cette hausse des eaux s'élèverait-elle, en moyenne? Comment expliquer cette hausse du niveau des eaux?

      7.    Quel est le message des scientifiques?

      8.    D'après les scientifiques, que devraient faire les hommes pour sauver l'humanité?

 

 

Discussion

 

      9.    "La responsabilité de l'homme dans le réchauffement climatique ne laisse aucun doute." Êtes-vous du même avis? Pourquoi (pas)? Expliquez.

  10.    "L'essentiel de l'augmentation constatée des températures moyennes depuis le milieu du 20e siècle est très probablement dû à l'augmentation des gaz à effet de serre produits par l'homme." Pouvez-vous expliquer ce que c'est qu'un gaz à effet de serre? Comment un gaz pareil est-il produit?

  11.    Un réchauffement de la terre de quelques degrés peut avoir des effets catastrophiques, pensez à la hausse des eaux. D'après vous, quels autres effets une hausse des températures pourrait-elle avoir sur les hommes et sur l'environnement?

  12.    "Le message des scientifiques est clair: pour éviter la catastrophe, la concentration de gaz carbonique devrait être réduite de plus de 30 %." D'après vous dans quels domaines et comment pourrait-on réduire la concentration de gaz carbonique? Donnez quelques exemples et expliquez.

  13.    Qu'est-ce que vous pouvez faire, vous, pour réduire la concentration de gaz carbonique? Donnez quelques exemples et expliquez.

 

 

Pour présenter oralement ou par écrit

(Votre professeur précisera la portée exacte de chaque tâche.)

 

  14.    Sur Internet, cherchez des renseignements sur 'Les normes Kyoto'. Puis présentez le résultat de vos recherches oralement ou par écrit.